DélégationPicarde (Aisne/Somme)

Territoire La Fontaine aux vases

Vic-sur-Aisne : fraternité avec tous les acteurs de la paroisse

Le 18 novembre 2018, à l’occasion de la journée des pauvres et de la messe pour le Secours Catholique, notre équipe de Vic-sur-Aisne a proposé aux paroissiens de s’exprimer à partir des trois verbes importants du message du pape François : crier, répondre, espérer.

Vic-sur-Aisne : fraternité avec tous les acteurs de la paroisse

Crier : Qu’est-ce que vous aimeriez crier au monde ?
Répondre : Quelle est la dernière chose que vous ayez partagée ?
Espérer : Et à Dieu, que voulez-vous dire ?

Des petits papiers permettaient à chacun de participer et tous ont joué le jeu ! Le mot paix y est présent de manière récurrente, mais aussi :

  • Des cris : « Je voudrais crier au monde de s’aimer et de pardonner », « Aidons-nous les uns les autres », « Soyons tous solidaires », « Protégeons la planète », « Que les chrétiens aient pitié du sort des demandeurs d’asile, qu’ils agissent concrètement auprès d’eux ».
  • Des partages : « Un sourire ! Une parole réconfortante à partager chaque jour », « Donner un peu d’amour », « J’essaie d’être toujours à l’écoute des autres autour de moi et de venir en aide dans la mesure de mes possibilités ».
  • Des paroles vers Dieu : « Dieu, montre-nous comment être toujours bienveillant envers les autres », « Que la bêtise humaine fasse place à la compassion et au partage », « Mon Dieu, merci d’être toujours près de moi dans ma vie pleine de misères », « Donne la Paix au monde et aide-nous à être à l’écoute des autres ».

À la fin de la messe du 18 novembre, nous avons convié chacun à nous retrouver et à rejoindre notre équipe Secours Catholique de Vic-sur-Aisne pour un repas partagé en décembre. Les 4e année de catéchisme ont gentiment réalisé des gâteaux vendus au profit du Secours Catholique.

C’est ainsi que, le 9 décembre, nous étions une cinquantaine de personnes, dont des familles accompagnées par le Secours Catholique, des acteurs du groupe convivial, des paroissiens, monseigneur de Dinechin, le père René et le père Alexis, autour d’un repas partagé à Vic-sur-Aisne. Nous avons bien mangé et avons vécu un grand moment de fraternité. C’est tout naturellement que les familles accompagnées ont parlé avec notre évêque et chacun est reparti enchanté de ce moment passé ensemble, avec l’espoir de recommencer.

Anne-Marie Jean

Imprimer cette page

Faites un don en ligne