DélégationPicarde (Aisne/Somme)

Crise sanitaire

Restons prudents, soyons patients

Nous attendions tous avec beaucoup d’impatience la date du déconfinement. Et voilà, la bonne nouvelle est tombée. Edouard Philippe, Premier ministre, a confirmé la date du 11 mai. Mais attention, ce n’est pas encore acquis. Nous devons rester encore très patients, très prudents et respecter le confinement qui est toujours en vigueur jusqu’à cette date.

De plus, il a été clair et je l’ai bien entendu, vous aussi sûrement, nous ne pourrons retrouver une certaine liberté que si les indicateurs sur lesquels vont s’appuyer les pouvoirs publics sont bons jusqu’au 11 mai. Alors soyons raisonnables et faisons preuve de civisme, on en est tous capable, surtout quand la santé de chacun est en jeu.

La reprise donc le retour à une vie sans restriction se fera progressivement, beaucoup d’entre nous s’y attendaient, mais c’est toujours difficile à entendre. Il nous faut donc garder le moral, continuer à penser à ce qu’on va mettre en place après, pour pouvoir poursuivre notre engagement au Secours Catholique. Cet engagement nous porte, nous nourrit et nous apporte tant de joies la plupart du temps.

Compte tenu de la dimension de la délégation, nous serons toujours amenés à communiquer par visio-conférence encore quelque temps, mais pour la majorité des bénévoles, les rencontres seront plus faciles bien qu’encadrées. Prenons donc le temps de réfléchir à la reprise, est-on prêt à reprendre nos activités ? Cette question est personnelle et sa réponse l’est tout autant. Il faut pouvoir le faire sans crainte, sans angoisse et en toute sécurité. La délégation s’emploie dès maintenant à réfléchir, à imaginer comment on pourra reprendre nos différentes activités. Nous sommes tous, membres du bureau et salariés, assistante, comptable et animateurs, disponibles et à l’écoute de toutes les questions que vous pouvez vous poser, questions auxquelles nous essaierons de répondre du mieux possible et je l’espère, ainsi vous rassurer. N’hésitons pas à nous exprimer, dire nos inquiétudes est essentiel en ces temps difficiles que nous vivons pour la première fois. Ne vous privez surtout pas d’appeler, nous répondrons présents avec le plaisir de vous entendre et d’avoir de vos nouvelles.

À bientôt, autrement que par écrit.

Nadine ELIARD, présidente de la délégation de Picardie

Imprimer cette page

Faites un don en ligne