DélégationPicarde (Aisne/Somme)

Vacances : un droit pour tous

Des vacances, oui ! mais pas seul(e)

Du 19 au 26 août 2019, un groupe de personnes, seules ou en couple, a fait un séjour de vacances dans le Morvan. Objectifs : vivre un temps de pause, de découverte et de détente.

Sont parties ensemble une dizaine de personnes aux âges différents et aux parcours de vies plus ou moins complexes, mais tous avec l’envie de se ressourcer ! … Car pendant l’été, pour certains, la solitude est encore plus pesante. Venant de différents coins de Picardie, le groupe a pris le temps de se réunir avant de partir, pour apprendre à se connaître, et contribuer à construire ce projet collectif.

À leur retour, Émilie, Christophe, Laura, Vivien, Samuel nous partagent quelques souvenirs.

« Le jour de notre départ, après une bonne dose de caféïne et les bagages bien placés dans le coffre, nous prenons la route, direction le Morvan. Nous voyons les paysages défiler devant nos yeux, remplis d’espoir vers un séjour lumineux. Pause repas que nous partageons, premiers éclat de rire.

Arrivés à Ruères, sous nos regards, entourée de forêt, se dresse fièrement une vieille bâtisse de 1892, qui abritait autrefois l’école de classe unique du hameau. Quel changement d’air, de lieu, et surtout quel silence ! Les chambres portent de jolis noms. Vivien et Christophe, dans la chambre Rire  : on se demande bien pourquoi ? ;Laura et Emma, dans la chambre Entente : le nom leur allait parfaitement ; nos tourtereaux, Joseph et Martine, dans la chambre Fleurs ; Dany, dans la chambre Soleil couchant  ; Nadine, dans la chambre Écureuil : souvent sous le vieux chêne durant notre séjour ; Émilie, dans la chambre Petit jour : l’une des premières à se lever ; et Samuel, dans la chambre des Sages : le séjour nous démontra le contraire.

Lorsque nous nous levions, le petit déjeuner était déjà prêt… comme si Alban nous l’avait préparé durant la nuit. Nous prenons la décision en commun de monter à l’abbaye Sainte-Marie de la Pierre-qui-Vire, en coupant par la forêt. Selon un certain guide, nous devions parcourir quatre kilomètres, aller-retour. Mais nous en avons parcouru le double ! Certains ont discuté tranquillement, d’autres ont été attentifs aux bruits. Le paysage était à couper le souffle. Chacun à son allure. Nous achetons un ouvrage sur les contes et légendes morvandelles pour agrémenter nos soirées ! Les jours suivants nous prenons la route pour le chantier du château de Guédelon, le lac de St-Agnan, le Montréal bourguignon où nous apprenons que le célèbre Morvandais, le maréchal Vauban, était scolarisé. Nous avons appris la vie ancestrale des bateliers, découvert Vézelay, assisté au cinéma en plein air. Bien sûr, nous avons partagé de bons repas, dégusté de savoureuses glaces… et le temps de fête de l’anniversaire de Vivien : 23 ans ! Quel sourire, nous avons pu constater sur son visage !

Le 26, fin de la magie. Retour en terre picarde. Et avant de nous dire « au revoir », on se promet de se revoir, autour d’un repas partagé. »

Au final, au fur et à mesure des jours, des visages se sont illuminés, des personnes se sont confiées, toutes se sont détendues. Et pour l’année prochaine, ce même groupe se propose d’être à l’initiative d’un nouveau projet, de repartir sur les routes, … en invitant d’autres à les rejoindre.

Imprimer cette page

Portfolio