DélégationPicarde (Aisne/Somme)

A Albert

Ensemble, face à la crise sanitaire

Face à la crise sanitaire, les équipes revoient leurs modes de contact. Elles affirment leur volonté de rester en lien, de se soutenir, de prendre des nouvelles. A Albert, Marie-Louise témoigne de ces premiers pas...

A Albert, nous avons un groupe de personnes que nous accompagnons dans leurs difficultés, habituées à prendre part à nos activités et dont j’ai les coordonnées téléphoniques. Hier matin, j’ai laissé un message à chacun, ainsi qu’à toutes les bénévoles de l’équipe. Tous, sauf une maman et sa fille, ont répondu. Dès demain, je rappellerai ceux qui ne m’ont pas répondu.

Pour ceux qui ont internet (les bénévoles et seulement une personne accueillie) et qui participent au groupe spirituel, je leur ai transmis le message de notre évêque, Mgr Leborgne qui invite à garder la lumière de l’Espérance.

Cet après-midi, une personne qui est seule m’a appelée et nous avons « papoté » un petit moment. Les personnes que nous soutenons ont souvent des forfaits limités... aussi je lui ai demandé de raccrocher pour que je puisse la rappeler et qu’elle préserve son forfait pour les choses urgentes. Et aujourd’hui, j’ai envoyé un message de nouvelles. Comme beaucoup de personnes qu’on accueille ne possèdent pas d’ordinateur, je leur ai indiqué un modèle du formulaire à recopier quand ils sortent, en leur rappelant de le faire le moins possible...

Une bénévole est très angoissée... J’ai transmis son adresse électronique à toutes les autres bénévoles qui se sont engagées à lui écrire régulièrement.

Le contact continue et les liens de fraternité vont encore s’accentuer. Rien d’extraordinaire mais… nous continuons à accompagner comme nous le pouvons.

Paul Emmanuel et Gilles, de la délégation, m’ont appelée et c’est super... Nous sommes à l’écoute de toutes les suggestions et bonnes idées.

Marie-Louise

Imprimer cette page

Faites un don en ligne